Drama Queens
  • Éditeur québécois

Ce livre pourrait s’appeler Tes dialogues de Tarantino ou Demandes spéciales. Je parle de cinéma tout le temps. Je dis tout le temps que je vais écrire dix livres et que je vais vivre dix ans. Que celui-là va s’appeler Cinéma expérimental. Drama Queens, c’est comme son nom de danseuse. Je tape à une main, avec un œil fermé. À tout moment, je pourrais partir en convulsions. Partir comme dans ne plus jamais revenir. Chaque phrase est un combat. Au Salon du livre de Rimouski, une dame a pris mon premier livre pour lire la quatrième de couverture. Elle l’a reposé en évitant mon regard. C’est lourd, le cancer, la mort pis ces affaires-là. J’aimerais que ça soit plus interactif comme objet, le livre. Comme une manette de jeu vidéo. Que ça vibre à chaque fin de chapitre. Mais c’est pas comme ça que ça marche, la vie. Comment est-ce que ça se passe, mourir? Est-ce qu’on vibre et qu’il est écrit GAME OVER?