Carré argent
  • Éditeur québécois

Carré rouge ou carré vert?? D'un côté, des étudiants qui contestent une augmentation injuste des frais de scolarité, de l'autre, des étudiants qui veulent finir leurs études coûte que coûte. Ces derniers sont-ils égoïstes? Peut-être, mais tous ne sont pas contre le mouvement social qu'a engendré la grève étudiante. La majorité des Québécois pensent que la société est malade, voire gangrénée. Le credo de John James Charest est «?diviser pour régner?» et il laissera sa trace comme l'un des pires premiers ministres de l'histoire.

Pour ceux à qui le Québec tient à coeur, il ne fait aucun doute que la solidarité est essentielle à notre avenir. Le Québec est trop petit pour se diviser et la division ne fait que profiter à ceux qui usent de trafic d'influences pour abuser du système et s'en mettre impunément plein les poches.
Cet ouvrage propose qu'on s'unisse derrière le carré argent qui assurera la prospéritéà tous. Adepte de la doctrine saint-simonienne, l'auteur Michel Brûlé y préconise un enrichissement collectif et solidaire qui permettra à tout le monde de s'épanouir sans nécessairement faire fortune. Il s'adresse aux jeunes et aux moins jeunes qui veulent se libérer d'une société qui les encourage plus à devenir des moutons que des meneurs.