Ciseaux
  • Éditeur québécois

Pour faire un poème, prenez des ciseaux. Découpez le sens en formes vertes. Mettez les morceaux dans un sac que vous agiterez doucement. Décantez : « je ne pars pas à la beauté envisageable je ne vends pas / mon corps algonquin // je n’ai qu’une chaise à la place des reins pour rester debout ».
Si hasard il y a, il semble, dans Ciseaux, avoir atteint sa cible tant ce livre étonne par la singularité de ses images, la patiente décortication des mécanismes de l’attachement à laquelle il s’adonne :
« l’éclipse retrouvée sous les décombres / à la rafale on aurait mis une maison : / vingt-quatre phares pris dans un terrier de neige ».