Lettres à un jeune chef
  • Éditeur québécois

À l'heure des chefs vedettes et des concours télévisés, Jérôme Ferrer revient à l'essentiel : la mise en valeur des produits régionaux, le respect des saisons, l'exigence constante et la curiosité sont les fondations de la grande cuisine. La restauration est un travail d'équipe, et ceux qui s'y engagent pour la gloire ou pour l'argent n'ont pas choisi le bon métier. Avec la simplicité des très grands artisans, le chef de l'Europea nous raconte et nous montre que pour embrasser cette existence passionnante mais éreintante, il faut ressentir un besoin irrépressible de donner du bonheur.

Jérôme Ferrer est né à Port-la-Nouvelle, un village méditerranéen des environs de Narbonne. C'est dans sa toute jeune enfance qu'est née sa passion pour la cuisine, alors qu'il s'émerveillait de voir sa grand-mère préparer dans la joie des repas toujours inventifs. Depuis son arrivée à Montréal en 2001, il a connu une carrière fulgurante, si bien qu'il est aujourd'hui l'un des chefs cuisiniers les plus respectés du Québec. Sa cuisine à la fois généreuse et raffinée lui a valu de multiples distinctions et la fidélité d'une clientèle toujours plus nombreuse.

La collection « Lettres à un jeune... »Les titres de la collection prennent la forme de lettres écrites par une figure marquante de la société québécoise à un jeune correspondant imaginaire qui voudrait se lancer dans la carrière où son aîné