Ces animaux qui aiment autrement
  • Éditeur québécois

Les bienfaits du lien humain-animal ne sont plus à prouver. Ces relations contribuent au développement harmonieux de l’être humain. Francine Guiet décrit quatre projets qui illustrent la force des bénéfices de la médiation animale.
Le corps et l’esprit sont en relation étroite, tout le monde en est conscient et s’en rend compte au quotidien. Sandrine Duroyaume
démontre les bienfaits que procurent l’appui, le soutien de l’animal et le partenariat qu’il développe avec l’accompagnant dans l’intervention en psychomotricité.
Stéphanie Fecteau présente la médiation animale comme méthode créative l’intervention en psychoéducation auprès des personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme. Elle informe les intervenants
sur l’intégration de l’animal de façon sécuritaire auprès de clientèle.
Pascale Gagnon se demande comment intervenir avec les personnes âgées afin de les amener à se motiver, s’exprimer, faire confiance et à réduire leur anxiété et leur stress. Elle intervient auprès de cette
clientèle par le biais de la musicothérapie et propose de combiner la médiation animale à cette pratique afin de maximiser les résultats.
Karen Luker présente l’apport bénéfique de l’animal aux personnes en fin de vie en racontant l’histoire de sa chienne qui a permis à plusieurs d’entre elles d’adoucir leur transition vers la mort et à leur entourage de mieux accepter le départ de leur être cher.