Les paradoxes de l'information sur la dépression postnatale

Les paradoxes de l'information sur la dépression postnatale
  • Éditeur québécois

La dépression postnatale est encore aujourd’hui peu avouable, tant la loi du bonheur obligatoire s’impose aux nouvelles mères. La naissance d’un enfant n’est pourtant pas toujours synonyme de joie et peut susciter de la détresse, un sentiment d’incapacité, voire de la honte.
La dépression postnatale est-elle en soi une maladie ? Les trois auteures montrent que l’analyse des textes scientifiques sur la question révèle d’importants désaccords sur le caractère spécifique de cet état dépressif, qui en ferait un type de dépression distinct de tout autre.
Elles montrent ensuite ce que contiennent les textes sur la dépression postnatale destinés à un grand public, tirés de livres ou de magazines féminins. Véhiculent-ils les désaccords du monde scientifique? Proposent-ils une vision qui rende légitime le caractère spécifique des dépressions effectuant les nouvelles mères ou sont-ils, au contraire, critiques face à ce diagnostic ? L’analyse de ces écrits, les seuls qui soient directement acces¬sibles à la population, fait apparaître l’image paradoxale des mères dépressives véhiculée au quotidien.

Table des matières

Table des matières
Les paradoxes de l'information sur la dépression postnatale 1
TABLE DES MATIÈRES 7
REMERCIEMENTS 11
AVERTISSEMENT 13
INTRODUCTION : POURQUOI LA DÉPRESSION POSTNATALE ET POURQUOI LES ÉCRITS POPULAIRES ? 15
1. LE DISCOURS SCIENTIFIQUE SUR LA DÉPRESSION POSTNATALE 21
2. POSER UN REGARD SOCIOLOGIQUE SUR LA DÉPRESSION POSTNATALE 39
3. LES ÉCRITS DE TYPE SELF HELP ET LA DÉPRESSION POSTNATALE 63
4. LE CONTENU DES ÉCRITS POPULAIRES SUR LA DÉPRESSION POSTNATALE 79
5. DEUX IMAGES DE LA MÈRE FACE À LA DÉPRESSION POSTNATALE 113
CONCLUSION: LES EFFETS DU PARADOXE 133
RÉFÉRENCES 149
ANNEXE 1 – LISTE DES TEXTES ANALYSÉS 155