Art dramatique et déficience intellectuelle

Art dramatique et déficience intellectuelle
  • Éditeur québécois

Préface de Jean-Charles Juhel?Cette journée-là, j'avais déposé au sol une vingtaine d'accessoires d'art dramatique?: chapeaux, perruques, foulards, gants, nez de clown, sac à main, etc. La consigne était de choisir un accessoire, de le porter et de créer un nouveau personnage avec un prénom fictif, une nouvelle voix et une nouvelle démarche. Chaque personne devait se lever et se présenter à ses collègues de classe. Soudainement, Alexis se leva et alla vers les accessoires. Il prit une écharpe rouge garnie de longues franges. Il l'enroula autour de son cou, se mit très droit face à moi et déclama?: "?Je suis le Roi?". Puis il m'a souri. Le groupe a applaudi, surpris d'entendre Alexis parler et de le voir participer.?Tel est le propos et le défi du présent guide?: démontrer que l'art dramatique agit comme un révélateur auprès de la personne ayant une déficience intellectuelle. L'auteure suggère une approche originale pour rejoindre et accompagner les personnes ayant une déficience intellectuelle. Elle propose de voir l'art dramatique comme une ressource pédagogique, un nouveau moyen de développer tout le potentiel de la personne dans les quatre sphères de son développement?: affectif, cognitif, social et psychomoteur. Les intervenantes ou intervenants auront ainsi l'occasion de travailler avec les forces émergentes de la personne ayant une déficience intellectuelle.?C'est avec doigté que Johane Doyon parvient à nous proposer un nouveau regard sur la personne ayant une déficience intellectuelle en utilisant l'art dramatique. Le livre Art dramatique et déficience intellectuelle vous servira de guide plus d'une fois. Son style clair et concis ainsi que l'organisation des chapitres rendent la consultation de cet ouvrage simple et pratique. ?(Extrait de la préface de Jean-Charles Juhel)