Le labyrinthe de Jean-Michel
  • Éditeur québécois

« “Maman, tu as un arc-en-ciel dans le cœur !” Ces mots prononcés par mon fils autiste, alors âgé de 11 ans, sont venus me bouleverser en cette journée du mois d’août 1995. Encore une fois, Jean-Michel venait me chercher au plus profond de mes émotions. Quelques minutes auparavant, il pleuvait très fort dans mon cœur de mère blessée dans son orgueil. Lui seul pouvait voir cet arc-en-ciel ! » Rosanne Aubé et son fils Jean-Michel ont mené ensemble un combat quotidien contre l’autisme et ses manifestations. Ce vécu, elle le partage afin d’aider à mieux connaître les personnes autistes et donne espoir à leurs parents et à leurs proches en transmettant des trucs pour faciliter le quotidien et soulager bien des peurs face à l’avenir. L’autisme a besoin d’être démystifié. Dans ce récit, Rosanne Aubé relate son expérience en tant que mère d’un garçon autiste, de son diagnostic jusqu’à son entrée à l’université. Depuis le 24 novembre 1987, jour où le trouble neurologique de son fils Jean-Michel a été remarqué à un examen pédiatrique de routine, elle rédige un journal. Celui-ci est présenté chronologiquement et est ponctué de témoignages touchants des proches de Rosanne – son mari et ses trois garçons –, des amis fidèles, et de divers enseignants et intervenants. En exprimant sa fierté à l’égard de son fils, Rosanne Aubé témoigne de sa vie avec Jean-Michel. Son garçon, un être différent, unique, autiste de haut niveau, est doué et bourré de talent. À sa façon, Jean-Michel nous enseigne qu’il faut être patient…