À chaque jour suffit sa joie
  • Éditeur québécois

À certaines étapes de la vie, sans doute davantage encore lorsqu’arrive l’âge de la retraite, on ressent le besoin de ­s’arrêter pour réfléchir à ce qui advient, à ce qui se passe autour de soi, dans la société dans laquelle on vit. Quelques pensées jaillies d’une plume alerte suffisent parfois pour amorcer une réflexion qui va ensoleiller le quotidien, redonner le goût de vivre, d’espérer, de s’engager même. C’est ce que propose Jean Carette dans ce livre qu’il faut «goûter» une page à la fois.

Les brèves réflexions qu’il livre sont «autant d’appels, écrit-il, à notre dignité d’humains et d’invitations aux courages indispensables».