Israël/Palestine : la défaite du vainqueur

Au fil du temps, la question israélo-palestinienne est devenue une sorte de question coloniale d’un autre âge. Cinquante ans après la guerre des Six Jours, Jean-Paul Chagnollaud montre qu’au Moyen-Orient, la violence est toujours là, fragmentée et donc bien peu visible, mais en constante évolution. Une évolution qui met en cause la viabilité de la solution à deux États pour une paix juste, après négociation et, en dernière instance, par un accord entre les parties fondé sur le droit international. Sans cette nécessaire recherche de légitimité par le droit, les victoires remportées sur le terrain demeureront toujours précaires et, sur le long terme, elles préfigurent la défaite du vainqueur.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Présentation 3
Jean-Paul Chagnollaud 4
Israël/Palestine : la défaite du vainqueur 5
Introduction 11
I. – L’obsession de la force 15
II. – Tuer d’abord, négocier ensuite 43
III. – À droite, toute 65
IV. – Jérusalem et l’instrumentalisation du sacré 95
V. – Tout a commencé le septième jour 123
Conclusion 143
Cartes 147