Collabo-song

Une destinée mystérieuse, entre obscures rencontres et manipulations...Qui a été Laure Santenac ?Une victime, une femme du monde trop légère ou une meurtrière, pire une délatrice qui aurait vendu des innocents à la Gestapo ?L'Occupation, c'est si loin... Les témoignages diffèrent, sauf en un point : Laure Santenac a disparu pour toujours au printemps de 1943.Alors, quel fut le véritable destin de cette femme ?Plongez sans attendre dans la lecture de ce polar historique lauréat du Grand Prix de littérature policière !EXTRAITLaure Santenac soupire…Elle soupire souvent, surtout à la tombée de la nuit. Elle s’ennuie. Pour se consoler, elle essaie de se persuader qu’elle a de la chance, beaucoup de chance. En vain. Elle ne peut plus supporter de rester le plus souvent seule dans cet immense appartement éclairé par endroits, oasis de lumière séparées les unes des autres par de grandes zones d’ombres.Au début, elle y a retrouvé certains jeux de son enfance, inventés pour animer la grande demeure familiale autrement que par des souvenirs.Elle s’est vite lassée.À PROPOS DE L'AUTEURRené-Charles Rey, alias Jean Mazarin, est né à Tunis en 1934. Lorsqu’il arrive en France en 1961, il enseigne pendant deux ans avant de travailler dans une société de sondage pendant une dizaine d’années.Au milieu des années 1970, il décide de vivre de sa plume. Il signera une centaine de romans, tout d’abord à la Série Noire sous la signature d’Emmanuel Errer puis sous le pseudonyme de Jean Mazarin lorsqu’il entre au Fleuve Noir.Il y obtient le grand prix de littérature policière en 1983 pour Collabo-song. Enfin il signe Charles Nécrorian lorsqu’il écrit pour la collection Gore.À la fin des années 1980 il adapte comme scénariste sa série le Privé. Devant le succès remporté il scénarisera des épisodes de Navarro, des Cordier, juge et flic et de Malone.Il reçoit le grand prix du télépolar au Festival de Cognac en 2004.