L'As de coeur

Le travail d’aide-soignante est souvent associé à la maison de retraite, perçu aux yeux d’un grand nombre comme avilissant et ingrat. Pourtant Kali va y trouver amour, humilité, et parfois même reconnaissance…
Véronika M’Bunga est née en 1982 à Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), d’une mère réunionnaise et d’un père angolais. Après avoir poursuivi divers cursus (lettres, droit, économie sociale, animation, santé), elle parcourut plusieurs régions de France et exerça divers métiers : responsable d’animation, formatrice alphabétisation, directrice séjours adaptés, cuisinière, réceptionniste, conseillère clientèle… Puis à 33 ans elle voulut devenir aide-soignante.
Pour un grand nombre de gens, être aide-soignante se résume à « faire la toilette des vieux ». À son entourage étonné de son choix, elle répond par L’As de coeur, racontant les rencontres, les coups durs, les joies… de la formation à la réalité du travail.