De la beauté de l'Inutile…

« De la beauté de /’Inutile… » pourrait être la sentence « énoncée » par un « Alien » qui statuerait sur tout l’Inutile présent parmi le quotidien des terriens, autant en relation avec leur attirance pour le « clinquant » que sur le critère très subjectif de beauté…
• L’inutile reste le superflu…, « la cerise sur le gâteau »… mais l’utilité du « Portable » devient l’indispensable ! ! !
Et s’il est indispensable de continuer à respirer pour rester vivant, il devrait être tout aussi indispensable d’avoir acquis l’instruction scolaire suffisante permettant de connaître et de comprendre déjà le fonctionnement basique de son propre corps, en général, et plus particulièrement de son cerveau, afin de les utiliser au mieux…
Ce n’est pas de l’apprentissage précoce du « numérique » que l’on se félicitera d’une génération d’adultes ignorante du fonctionnement de son cerveau qu’il lui appartenait d’investir mais qu’il n’a pas nourri, au moins de l’histoire de l’évolution de l’Homme et de ses Valeurs.
L’urgence actuelle est, aussi, d’informer l’enfant, dès son plus jeune âge, que toutes les Religions, depuis l’aube de l’Humanité, ne sont que de pures inventions de l’Être humain-même et dans l’unique but de Monopole et d’Asservissement, plus ou moins total, de son Semblable pour son seul profit immédiat de Terrien vénal et cupide.
Si l’Acte de mentir est classé comme « très grave péché », par certaine religion monothéiste, comment se fait-il que soit mis, au premier rang de l’éducation des enfants, la mémorisation, par coeur, au mot-à-mot près, de textes archaïques libellés, « il y a des siècles et des siècles », pour des raisons sociales devenues obsolètes ???
L’acte de mentir, ou de « fabuler », quant à l’apparition de l’Être humain, et d’enraciner, à vie, cette fable en tant que dogme dans le cerveau vierge d’un enfant, en profitant de son impuissance native à différencier le réel de la fable, ne pourra-t-il jamais être inclus, sans doute pour « RAISON et intérêt d’ÉTAT », dans la déjà longue liste des « crimes » inscrits comme « viols » ???