Le bonheur des autres 02 : Le revenant
  • Éditeur québécois

Montréal, 1940. Le coeur enseveli par un immense chagrin, Mélina se remet difficilement de la perte de son cher Antonin. La jeune veuve renonce à travailler à l'écurie, mais doit néanmoins subvenir aux besoins de ses filles. Débrouillarde, elle prend désormais le tramway chaque matin pour se rendre à un atelier de couture à la place d'Armes. La petite Angélina est confiée, le temps d'un été, à ses grands-parents O'Brien. Pendant son séjour à Rivière-au-Renard, un drame survient, entraînant la fuite de son cruel grand-père Salomon…

Quelques années plus tard, Mélina retourne en Gaspésie et retrouve ses demi-soeurs pour démêler une pénible histoire d'héritage. Ses enfants ont grandi : Angélina abandonne ses études pour aider sa mère et permettre à sa soeur Bénédicte de poursuivre les siennes. Elle occupe plusieurs emplois, se laisse tenter par une carrière de mannequin puis devient couturière pour le prestigieux magasin Eaton.

Par ailleurs, depuis des mois, Mélina demeure sans nouvelles de Médard, le charmant livreur de pain avec qui elle avait noué des liens avant la guerre. Est-il mort sur le champ de bataille ou est-ce plutôt l'éloignement qui aura éteint la flamme de leur amour ?

Malgré tout, la vaillante mère de famille continue de se débattre avec le quotidien, pour le bonheur des autres…