Le Choc des générations
  • Éditeur québécois

D’un monde vertical prônant la rigueur, l’autorité et le devoir, nous sommes passés à un monde horizontal axé sur la mobilité, la flexibilité et l’instantanéité, accentuées par la mondialisation et l’omniprésence du numérique. L’individu est maintenant seul responsable de sa réussite. Il doit performer, rentabiliser son temps, se réaliser, en plus de capter l’attention et surtout, de la retenir.

Les gens de la génération silencieuse, les baby-boomers, les X, les Y et les Z se bousculent dans le quotidien, dans les réunions familiales et plus particulièrement, au travail. Qui n’a pas vécu un petit clash de savoir-faire et de savoir-être avec le représentant d’une génération autre que la sienne ?