Déposer Carole
  • Éditeur québécois

Elles m’ont élevé comme ça, avec les fantômes et les esprits qui flottaient dans les effluves de cigarette, d’encens et de café instant. Il y avait même une boule de cristal – une vraie – qui a fini par ramasser la poussière dans l’armoire à côté du kit de spirographe. On la sortait de temps en temps ma mère et moi, quand il n’y avait personne autour. Après avoir fermé les rideaux et allumé des chandelles, on rôdait le dos vouté à se faire peur d’un bout à l’autre de la maison avec des cuillères en bois pour se lancer des mauvais sorts.
Carole, c’est sa mère. Ou plutôt une de ses mères. Il a été élevé par deux hippies et demie dans une maison où les plus drôles des moineaux venaient se faire réaligner les chakras dans l’axe d’un univers que personne n’arrivait à comprendre. Par une note enfouie dans un pot de mayonnaise Hellmann’s, Carole le poussera hors du nid, le précipitant dans un voyage qui sent le poulet, le yak, la cigarette contrefaite et le beurre de pinottes.