Idola Saint-Jean, l'insoumise
  • Éditeur québécois

Le 9 avril 1945, les portes de l’église Saint-Léon de Westmount s’ouvrent pour laisser passer un étrange cortège funèbre. Le cercueil est porté par neuf femmes, des amies qui ont mené aux côtés de la disparue l’un des plus longs combats pour la démocratie. Dans les mois qui suivent les funérailles d’Idola Saint-Jean, journaux et revues célèbrent son engagement indéfectible pour l’obtention du suffrage féminin, l’amélioration du sort des plus vulnérables et la promotion de la langue française. Puis, silence radio. Idola Saint-Jean tombe dans l’oubli ou presque. Pourquoi ?

À la différence de la plupart des femmes qui ont marqué notre histoire durant la première moitié du XXe siècle, elle n’est ni religieuse ni mariée. Il s’agit d’une femme autonome qui assure seule sa subsistance. Comédienne, gardienne de la langue française, journaliste, militante, Idola Saint-Jean est une « self-made woman ». En un mot, c’est une femme insoumise, qui refuse de se plier aux stratégies tout en douceur des féministes au langage réservé, comme Marie Gérin-Lajoie, ou au ton diplomatique, comme Thérèse Casgrain. Ce qui distingue son action, c’est la recherche d’une identité différente, urbaine, francophone, dégagée d’un lourd nationalisme du terroir.

En écrivant cette première biographie d’Idola Saint-Jean, Marie Lavigne et Michèle Stanton-Jean font un véritable travail de réhabilitation et un acte de mémoire.

Table des matières

Table des matières
Idola Saint-Jean, l'insoumise 1
Avant-propos 11
PREMIÈRE PARTIE - TROUVER SA PLACE AU SOLEIL 15
1 - Naître dans un monde en mutation 17
2 - Des familles bien établies 20
3 - De bonnes études 27
4 - Un père « libéral de principes » 36
5 - Amitiés de jeunesse 41
6 - Actrice malgré tout 46
7 - À la recherche d’un gagne-pain 61
8 - Études à Paris 66
9 - Enseigner à McGill 73
10 - Gardienne de la langue française 80
DEUXIÈME PARTIE - FEMME MODERNE ET AUTONOME 91
11 - Parmi les pionnières du féminisme 93
12 - La guerre change tout 102
13 - Voter au fédéral 108
14 - Philanthrope hors des sentiers battus 116
15 - Nouveaux modes de vie 125
16 - Une peine d’amour et une demande en mariage 131
17 - Le suffrage provincial : acte I 136
18 - La douche froide de 1922 147
19 - Femmes de partis politiques 153
20 - Éduquer encore et encore 165
21 - Journaliste féministe 168
TROISIÈME PARTIE - CHANGER L’ORDRE ÉTABLI 175
22 - Le suffrage provincial : acte II 177
23 - Une grande famille : l’Alliance canadienne pour le vote des femmes du Québec 182
24 - Le suffrage provincial : acte III 199
25 - Une question étonnante : les femmes sont-elles des personnes ? 205
Cahier photos 210
26 - Des lois moyenâgeuses 221
27 - Candidate indépendante ! 235
28 - Participer à la vie municipale et scolaire 242
29 - Défendre le droit au travail 249
30 - Le rêve d’une société juste 267
31 - Reconstruire le monde avec les femmes 276
QUATRIÈME PARTIE - LES DERNIÈRES ANNÉES : 1940-1945 297
32 - Vers la victoire ! Le suffrage provincial : acte IV 299
33 - Électrice et éducatrice 331
34 - Enfin aux urnes ! 345
Conclusion - Une insoumise qui a fait l’histoire 353
Postface 359
Chronologie 363
Bibliographie 369
Index 381
Table des matières 387