Le Roi du monde

Ouvrage unique en son genre, Le Roi du monde représente également une étude singulière au sein même de l'œuvre de René Guénon (1886-1951). Elle traite en effet de la constitution des "centres spirituels" régissant les religions historiques qui expriment l'ordre cosmique et "traditionnel" (au sens précis que l'auteur donne à ce terme) du monde. À travers les doctrines et symboles communs à toutes les traditions, René Guénon affirme l'existence d'une invisible autorité spirituelle qui culmine avec le "Roi du monde" et ses deux assesseurs, sommet de la hiérarchie initiatique universelle et médiateurs de la révélation originelle unique qui prend le nom de "tradition primordiale".
Loin de toute fantaisie, sur un thème difficile et qui bouscule nos habitudes intellectuelles, René Guénon nous livre ici, avec sa rigueur accoutumée, un exposé sans équivalent sur un ensemble de notions dont la compréhension engage de profonds enjeux
traditionnels.
Il est permis de penser, de surcroît, que les finalités ayant motivé la publication initiale du Roi du monde n'ont rien perdu – tout au contraire – de leur pressante actualité.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Du même auteur 3
Titre 7
Copyright 8
Annonce 9
I. Notions sur l’« Agarttha » en Occident 11
II. Royauté et pontificat 16
III. La « Shekinah » et « Metatron » 24
IV. Les trois fonctions suprêmes 32
V. Le symbolisme du Graal 40
VI. « Melki-Tsedeq » 47
VII. « Luz » ou le séjour d’immortalité 58
VIII. Le centre suprême caché pendant le « Kali-Yuga » 65
IX. L’« Omphalos » et les bétyles 70
X. Noms et représentations symboliques des centres spirituels 79
XI. Localisation des centres spirituels 84
XII. Quelques conclusions 90
Annexe 93
Table des matières 105
Présentation 107
Achevé de numériser 108