Médée chérie

Médée attend son mari dans un aéroport où ils sont en transit pour Sydney. Il s’est éloigné un instant, qui soudain s’éternise, et déjà elle comprend qu’il ne reviendra pas.

Pour affronter la violence du choc, Médée se fige. Elle s’installe dans l’aéroport et se laisse submerger par l’abandon, puis se redresse, portée par son art. Car cette femme est sculpteur et c’est là, dans ce territoire qui n’appartient qu’à elle, que Médée retrouve la puissance et la force.