Meurtres à Lascaux

Polar préhistorique

Livre numérique

Meurtres à Lascaux

Il y a 17 000 ans, le jeune chasseur Isard-bondissant arrive dans le Périgord pour rencontre sa promise, Feuille-de-saule, fille unique du peintre d'une tribu. Hélas, rien ne se passera comme prévu !Nous sommes il y a 17 000 ans, pendant la dernière glaciation, en Périgord, dans la vallée de la Vézère. En ce début d’hiver, les chasseurs magdaléniens procèdent à un énorme massacre des rennes qui redescendent du Massif central. Ces stocks de viande leur permettront d’affronter les grands froids. Un jeune chasseur, Isard-bondissant, vient des lointaines Pyrénées avec sa chienne Llula pour chercher la future épouse qu’on lui a promise, Feuille-de-saule, fille unique d’OEil-de-faucon, peintre de la tribu. Rien ne se passe comme prévu. OEil-de-faucon a été assassiné pendant l’été dans la grotte de Lascaux qu’il vient de peindre. Beaucoup refusent le départ d’une des meilleures couturières. Cela dans une tribu qui se déchire depuis plusieurs années. Pour revenir dans son pays avec son épouse, Isard-bondissant doit enquêter pour savoir qui se cache derrière ce crime sacrilège. Face aux oppositions violentes, saura-t-il déployer suffisamment d’intelligence, d’adresse, de ruse ? Saura-t-il déjouer les pièges multiples et combattre ceux qui veulent l’envoyer dans les royaumes souterrains ? Heureusement, il a aussi des amis, comme le vieux chamane, Crâne-d’oeuf, aux précieux conseils.Suivez Isard-bondissant au fil de son enquête en pleine période du Paléolithique, dans ce polar surprenant et parsemé d'oppositions, de ruses, de pièges et de combats violents !EXTRAITCependant, le silence n’était pas total. Si l’on prêtait plus d’attention, au-dessus du murmure des eaux, on pouvait entendre un bruit imperceptible, continu comme une averse lointaine sur un tapis de feuilles mortes : un cliquetis. Et si on levait la tête, on observait là-bas, en amont, au-dessus de la vallée, une légère et ample colonne ocrée qui s’élevait doucement dans l’air transparent. À cette distance, cela pouvait ressembler aux fumées d’un incendie.Soudain, sur l’un des sommets qui surplombait la rivière, l’ombre opaque d’un homme se détacha sur le fond éclatant du ciel. Il émit un bref sifflement semblable à celui d’un oiseau de proie. Il agita les bras, les croisant au-dessus de lui. Puis il disparut comme s’il s’enfonçait dans la colline.Ensuite, le paysage retomba dans sa léthargie. Tout semblait assoupi ; rien ne troublait la paix de ce lieu, sinon ce cliquetis insistant qui se faisait plus net et plus précis à mesure que le nuage, de poussière manifestement, progressait. Le temps passa ainsi. Le soleil baignait d’une faible chaleur une pelouse piquée des quelques ultimes fleurs jaunes de renoncules et des feuilles blondes et mortes du bouleau nain.Soudain, au détour de la vallée, ils apparurent : les rennes !CE QU'EN PENSE LA CRITIQUELa préhistoire peut être infiniment romanesque [...] Vulgariser sans ennuyer le lecteur, tel est le pari finalement de ce chercheur écrivain qui a plus d’un manuscrit dans sa poche. Un pari réussi avec Meurtres à Lascaux. - Blandine Hutin-Mercier, La MontagneÀ PROPOS DE L'AUTEURPierre-Yves Demars est préhistorien, Docteur de 3e cycle en Géologie du Quaternaire et Docteur d’Etat ès Sciences. Aujourd’hui à la retraite, il a fait sa carrière au CNRS à l’Université Bordeaux I. Son domaine privilégié était les stratégies d’approvisionnement en silex des chasseurs de rennes du Paléolithique supérieur en Aquitaine. Il a aussi travaillé sur les Païjaniens, première population de pêcheurs-collecteurs de la côte nord du Pérou. Il est l’auteur d’un recueil de nouvelles, Le Renard et la Caverne, aux éditions Maïade. Il a reçu pour ce livre le prix Panazô des Lycéens en 2013 et il a eu le 1er prix du Concours de Nouvelles du CAES-CNRS en 2010. Il vit à Brive la Gaillarde.