Brève histoire des idées au Québec

1763-1965

Livre numérique

Brève histoire des idées au Québec
  • Éditeur québécois

Dans cette synthèse, l’historien Yvan Lamonde traverse plus de deux cents ans d’histoire civique, intellectuelle et politique. Tout en décrivant les grands courants d’idées et les mouvements sociaux qui ont animé le Québec, il réussit à rendre compte du parcours de grandes figures de notre histoire, de Fleury de Mesplet à Wilfrid Laurier en passant par Pierre-Stanislas Bédard et Louis-Joseph Papineau, de Joséphine Marchand à Pierre Vadeboncoeur en passant par Henri Bourassa et Thérèse Casgrain.

Historien soucieux de parler aux citoyens, de faire le pont entre les idées et les préoccupations de la société civile, Yvan Lamonde cherche à restituer et à transmettre le souffle qui a animé les débats publics de la Conquête jusqu’à 1965. Au Québec, trois idées ont traversé le XIXe et le XXe siècle : le catholicisme, le libéralisme – au sens des libertés – et le nationalisme. À partir de ces grandes trames, un ensemble de thèmes sont abordés : monarchie, république, démocratie, régime colonial, réformisme, pouvoir religieux, féminisme, modernité. On découvre à la fois ce que le Québec a de singulier et ce qu’il a de semblable aux autres sociétés occidentales. Non seulement l’auteur a résumé son Histoire sociale des idées au Québec, cette entreprise unique dans notre vie intellectuelle, mais il l’a considérablement enrichie, pour notre plus grand plaisir.

Table des matières

Table des matières
Brève histoire des idées au Québec 1
Avant-propos 7
Chapitre 1 - La mise en place d’un nouveau régime colonial (1763-1815) 11
La pression des révolutions atlantiques 14
L’essor d’une discussion publique 16
Formation et expression des idées: les médias des messages 19
La guerre de 1812 22
Chapitre 2 - Enjeux démocratiques et crises coloniales (1815-1834) 25
1822: un nouveau projet d’union, une nouvelle offensive de contrôle 25
Une conscience politique aguerrie 28
Un Conseil législatif électif: une politique ferme 31
Doléances et revendications: les 92 Résolutions 34
L’effervescence culturelle 36
Le trône, l’autel, le collège 38
Chapitre 3 - Pouvoir métropolitain et émancipation coloniale (1834-1839) 41
Gosford «régnant» 43
Dix «non» à 92 demandes: les résolutions Russell 49
L’éveil des nationalités en Europe 50
Émancipation politique, émancipation culturelle 52
Que faire? Des assemblées populaires 55
Josephte, femme patriote 59
La dernière et courte session de 1837 62
La convention de Saint-Charles-sur-Richelieu 63
Novembre 1837 67
Décembre 1837 68
Expliquer 1837 72
L’insurrection avortée de 1838 75
1837 et 1838: les désarticulations 79
Chapitre 4 - Un creuset intellectuel durable (1839-1896) 85
Un troisième projet d’union qui réussit 85
Le souffle patriote après 1840 89
1848, année mirabilis ou horribilis, c’est selon 90
La reconstruction religieuse 93
Une «vocation» pour le Bas-Canada 94
Passer de l’Union à la Confédération 97
La saga de l’Institut canadien de Montréal (1848-1875) 100
Des ultramontains ultra-remontés 104
Il y a libéralisme et libéralisme:   Wilfrid Laurier en 1877 106
Il y a toujours l’autre libéralisme, dont celui des femmes 108
Chapitre 5 - Les effets intellectuels de la modernisation (1896-1930) 111
«Sir»   Wilfrid Laurier 111
Bourassa, Asselin, Fournier et la montée du nationalisme canadien 113
Moments impérialistes, moments nationalistes 114
Une immigration massive 118
La guerre des anti-impérialistes 119
Les «choses nouvelles» qui déclenchent des «actions» 121
L’action catholique et nationale des jeunes: l’abbé Lionel Groulx entre en scène 122
Doctrine, question et action sociales 123
Action féminine et réactions 125
Une action intellectuelle: L’Action française (1917-1928) 128
Intellectuels et action intellectuelle 131
L’Action française de Montréal et L’Action française de Paris 131
Les libéraux radicaux persistent et signent 133
Chapitre 6 - Crises, désordres, ordres nouveaux (1930-1939) 137
Modernisation et modernité 137
Crise plurielle et désordres 139
Une jeunesse qui fait dans le distinguo 142
Moderniser l’action catholique chez les jeunes 143
Reconfigurer le nationalisme 145
Un nœud qui se dénoue 151
L’indépendantisme de droite de La Nation 155
L’abbé Groulx: oui à l’autonomie, non à l’indépendantisme 157
À l’esprit de parti, opposer le parti de l’esprit 159
Modernité et rapport au passé 160
Modernité et subjectivité 162
Peindre le vivant, le présent 164
La France, les États-Unis et nous 165
Chapitre 7 - La débâcle durant la guerre (1939-1945) 169
Quelle «vraie» France? 170
Des femmes modernes 176
Le pouvoir de négociation des syndicats 177
Sapin, cèdre et olivier 179
L’édition: comprendre l’actuel 180
«On ne modernise pas le passé» 182
Chapitre 8 - Être de son temps (1945-1965) 187
Le duplessisme 188
L’opposition extra-parlementaire au duplessisme 190
Une cité démocratique 192
«Au diable la tuque» 196
Déchirures de 1956 199
La nouvelle «tuque» des Patriotes 202
Une autre «tuque» de Patriotes 205
«Au diable le goupillon» 210
Jean Lesage, libéral (de parti) 216
Les «acrobaties intellectuelles» de Gérin-Lajoie 218
Nommer la peur pour découvrir la liberté 221
Le sujet féminin, corps et esprit 223
La France et nous, les États-Unis et nous 227
Conclusion 235
Pour aller plus loin 247
Table des matières 251